Dans quel cas utiliser le Shiatsu ?

Tous les chevaux peuvent bénéficier des bienfaits du Shiatsu; les motifs de consultation sont variés…

La vocation première du Shiatsu est la prévention et l’entretien.

L’action du Shiatsu agit de la même façon sur les animaux que sur l’homme, il permet de renforcer son système immunitaire, améliorer la souplesse des tissus, éliminer les toxines et joue également un rôle important sur le système respiratoire, nerveux, sanguin, lymphatique et hormonal. L’assouplissement des tissus permet donc d’améliorer toute la mobilité et souplesse du corps réduisant ainsi les risques de claquage, déchirure ou toute autre blessure. Quelle que soit sa race, son âge, sa discipline, ses performances et son état de santé peuvent être améliorés.

Le Shiatsu de relaxation permet de raccourcir la phase d’échauffement et de récupération à l’effort, prévient fatigue et risque d’accident en intensifiant le métabolisme.

Dans le travail, le Shiatsu contribue à lever les blocages énergétiques qui entraînent à la longue des limitations de mobilité (meilleure rectitude des allures alliant une plus grande flexibilité de hanches, une plus grande liberté d’épaules et un travail latéral plus juste).

Plusieurs séances sont nécessaires pour constater une amélioration de l’état général.

Même si on assiste parfois à un changement spectaculaire dès la première séance, il faudra en moyenne 3 séances, espacées de une à trois semaines, pour observer un réel effet.

En effet, le shiatsu n’intervient pas comme un élément extérieur « guérisseur », mais comme un moyen de remettre en route et de stimuler les capacités d’auto défense et de « réparation » de l’organisme.

Et ensuite il faudra entretenir le résultat … Il est utile de rappeler qu’initialement le Shiatsu est une méthode de santé destinée à entretenir un juste équilibre énergétique permettant de prévenir l’apparition de troubles. Ainsi donc, une fois que l’état de santé est jugé satisfaisant, il convient de faire une “révision” de temps en temps.

Le shiatsu n’a pas d’effets secondaires dangereux pour l’organisme de l’animal.

ATTENTION Le shiatsu ne saurait se substituer au diagnostic et/ou au traitement d’un vétérinaire. En revanche, il constitue un excellent complément pour faciliter le rétablissement du cheval.